L'ATELIER

Mon atelier de fabrication est partagé en trois espaces: 

- une partie destinée à la forge et aux opérations très bruyantes et poussiéreuses.

- une partie utilisée pour toutes les opérations de créations, d’assemblages et de finitions

- une partie pour la salle d’exposition.

MARCEL COVELLO

C’est le travail sur la «Matière Brute», et ma passion pour les couteaux, qui m’ont conduit à me lancer dans l’aventure envoûtante de l’artisanat d’art. Créer un couteau, cet objet du quotidien, c’est surtout imaginer une forme, une ligne, des associations de matériaux. Je ne m’arrête pas à une utilisation particulière du couteau, pour moi elle reste relativement secondaire.


Mon métier de coutelier me permet d’unir intimement le Minéral de l’acier des lames forgées au Végétal ou à l’Animal des manches et des fourreaux. Mon souhait est, en toute humilité, d’amener le couteau vers l’Objet d’Art, au même titre qu’une sculpture, en dépassant sa fonction purement utilitaire. Créer un Couteau d’Art mêlant Technique, Créativité et Audace.

Je garde toujours très présent à l’esprit la volonté de proposer non pas les couteaux que le public aime mais plutôt les couteaux qu’il pourrait aimer...

LA FABRICATION

Toutes les lames de mes couteaux sont forgées par mes soins à l’atelier, généralement dans un acier au carbone, puis viennent les opérations d’émouture et de pré polissage, les traitements thermiques, le polissage final, l’affutage et enfin le montage des matériaux du manche et les finitions. Je travaille le plus souvent sur 5 à 6 modèles différents en même temps, toujours sur des pièces uniques.


Très inspiré par les couteaux à lames fixes, je ne fabrique que très très rarement des couteaux pliants.


Pour les étuis de cuir je travaille en collaboration avec un sellier de la région.

LA SALLE D'EXPO

Dans l’atelier j’ai souhaité aménager une vraie salle d’exposition dédiée aux pièces que je fabrique. Je peux ainsi mettre en valeur toutes mes créations qui sont totalement isolées de la poussière de l’atelier de fabrication.